"L'âme africaine du Brésil"

Sur ordre du roi du Portugal Jean III, Tomé de Sousa débarque en 1549 dans la baie de Todos os Santos, site découvert le 1er novembre 1501 par Amerigo Vespucci. Accompagné de 400 soldats et d'autant de colons, dont des prêtres et des prostituées, il y crée la cité-forteresse de Salvador qui devient la première capitale du Brésil et le restera jusqu'en 1763. Elle est la vétitable plaque tournante de l'économie du Brésil colonial.

Salvador est aujourd'hui encore considérée comme l''âme africaine' du pays. Les Noirs y perpétuent leurs traditions religieuses amalgamées aux dogmes et préceptes du catholicisme.

Un à-pic de 80 m sépare le centre de la ville en deux parties : la Ville Haute et la Ville Basse (zone portuaire), reliées par des rues très abruptes, le funiculaire Gonçalves et l'ascenseur Lacerda.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site